La police militaire canadienne prépare les Ukrainiens à un exercice de l’OTAN

Étiquettes : |

Plus tôt cet automne, un peloton de campagne du service militaire de maintien de la loi et de l’ordre (SMMLO) ukrainien a terminé une instruction de trois semaines sous la supervision de policiers militaires des FAC, au Centre international de sécurité et de maintien de la paix, à Starychi, en Ukraine.

L’an dernier, les chefs de la défense de l’Ukraine, de la Lituanie et de la Pologne ont convenu d’affecter une compagnie multinationale de policiers militaires au soutien d’une brigade multinationale lors d’un exercice qui sera dirigé par l’OTAN en 2017. Compte tenu de l’expérience récente du Canada dans l’exécution de missions d’instruction similaires, le SMMLO ukrainien a demandé précisément au Canada de donner l’instruction de

base à titre de contribution à la préparation à l’exercice.

« Je suis convaincue que l’expérience acquise grâce à cette instruction permettra à ces stagiaires ukrainiens d’assumer leurs tâches efficacement, que ce soit lors d’un exercice multinational ou d’un déploiement dans une zone d’opérations », affirme la major Jade Watson, commandante adjointe de la Force opérationnelle interarmées en Ukraine.

La conception et la traduction du programme d’instruction ont eu lieu dix semaines avant le déploiement. Trois officiers et deux militaires du rang de la police militaire (PM) se sont joints à l’équipe en raison de leur expérience en matière d’opérations de campagne de la PM. Leur première tâche consistait à concevoir une trousse d’instruction qui portait sur les fonctions et les responsabilités d’un peloton de campagne de la PM, tout en mettant l’accent sur l’interopérabilité avec l’OTAN. Tout en élaborant le programme, le peloton du SMMLO a commencé à consolider les compétences individuelles des soldats de façon similaire à la participation des soldats canadiens à une instruction annuelle relative à la norme individuelle d’aptitude au combat. Par ailleurs, les participants à l’opération UNIFIER ont présenté une instruction sur les premiers soins au combat, ainsi que la détection et l’identification d’explosifs.

Conformément au rythme de bataille de l’op UNIFIER, l’instruction s’est déroulée six jours par semaine. Pour mieux préparer le peloton du SMMLO à relever des fonctions de l’OTAN, le matériel didactique portait sur les cinq fonctions de la PM de l’OTAN : le soutien à la mobilité, la sécurité, la détention, les opérations policières et les opérations de stabilisation policières.

Les cours comportaient de la théorie et des exercices pratiques et touchaient notamment les fonctions et les responsabilités généralement confiées à un peloton de la PM. Ces fonctions comprenaient un large éventail de tâches, comme l’exécution d’opérations de poste de commandement, la préparation d’ordres de l’OTAN, la reconnaissance d’itinéraires, le traitement de prisonniers de guerre et de détenus, l’exploitation de sites, la gestion des réfugiés et des traînards, la sécurité dans la zone arrière, le contrôle de la circulation et les services de police dans les États en déroute ou défaillants.

« Nous avons pu acquérir bien de nouvelles compétences importantes durant ce cours, tout en améliorant de nombreuses aptitudes que nous possédions déjà. Cette instruction nous a assurément aidés à nous préparer en vue de l’exercice l’an prochain », conclut le lieutenant supérieur Sergii Orlov, commandant du peloton du SMMLO ukrainien.

Military Police instructors with Joint Task Force – Ukraine provide feedback after a practical vehicle checkpoint lesson at the International Peacekeeping and Security Centre in Starychi, Ukraine during Operation UNIFIER on September 12, 2016. Photo: Joint Task Force - Ukraine AK51-2016-073-01
Date de modification :