Des conseils d’expert : comment rendre le cyclisme intérieur amusant!

Étiquettes :

Q : Ce printemps, lors d’un marathon, j’ai subi une fracture au pied. Afin de ne pas perdre la forme, j’ai commencé à faire de la bicyclette et j’ai découvert que ça me plaisait beaucoup. Mon pied a bien guéri et, maintenant, j’alterne entre la course et la bicyclette. L’hiver s’en vient, mais j’ai bien l’intention de continuer à m’entraîner en me mettant au cyclisme intérieur. Par contre, je crains que cette activité ne soit ennuyeuse. Avez-vous des idées pour rendre le cyclisme intérieur plus stimulant?

 — Le major Laroue

R. : Je suis ravi d’apprendre que votre pied a bien guéri et que vous avez découvert les joies du cyclisme. Le cyclisme intérieur est une excellente façon de rester en forme, mais on se plaint souvent du caractère banal de l’exercice. Je pratique moi-même le cyclisme intérieur en hiver. Même si cette activité n’est pas aussi enivrante que faire de la bicyclette à l’extérieur, je vous propose quelques conseils pour rendre la chose plus agréable.

1. Occupez-vous lorsque vous pédalez : écoutez de la musique, regardez la télévision et des films, écoutez des livres audio, regardez les bulletins de nouvelles ou écoutez des conférences instructives. Certaines personnes arrivent même à lire en pédalant;

2. Diversifiez vos activités : par exemple, faites du ski de fond les lundis, mercredis et vendredis et du cyclisme intérieur les mardis et jeudis. Vous réduisez ainsi vos risques de blessures, mais aussi la quantité de temps passé à l’intérieur sur votre vélo stationnaire;

3. Participez à des cours de cardiovélo : c’est toujours plus amusant de pédaler avec d’autres personnes;

4. Variez vos séances d’entraînement : répéter le même cycle d’exercice tous les jours peut devenir vraiment ennuyeux. Ajoutez des entraînements par intervalles exigeants à au moins une de vos séances d’entraînement hebdomadaires. Le temps passera plus vite et vous améliorerez votre entraînement;

5. Faites de votre vélo l’une des épreuves d’un circuit composé de divers exercices. Faites de la bicyclette pour vous réchauffer et à la fin de votre entraînement, et donnez-vous à fond chaque fois que vous devez faire de la bicyclette dans votre circuit;

6. Essayez de suivre des cours en direct chez vous. Pendant ces cours, tous les participants possèdent un écran spécial qui permet de suivre les progrès de chacun lors de l’entraînement. Les séances favorisent la compétition et peuvent rendre votre période d’exercice plus stimulante.

7. Inscrivez-vous à une course à bicyclette au printemps; cet objectif pourrait vous motiver à travailler plus fort cet hiver.

En somme, il n’est pas nécessaire d’abandonner la bicyclette pendant l’hiver. La bicyclette d’intérieur est une excellente façon de garder la forme. Il suffit de trouver une façon d’éviter que le cerveau devienne aussi engourdi que les fesses.

— M. Darrell Menard, M.D., Dipl. médecine sportive

Date de modification :