Lieutenant-général accueille 150 nouveaux Canadiens lors d’une cérémonie singulière

Le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, a accueilli 150 nouveaux Canadiens durant une cérémonie de citoyenneté tenue au Centre Canadian Tire d’Ottawa. La cérémonie a été organisée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, de concert avec les Sénateurs d’Ottawa. Ken Dryden a servi comme président de la cérémonie.
Le lieutenant-général Charles Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, a accueilli 150 nouveaux Canadiens durant une cérémonie de citoyenneté tenue au Centre Canadian Tire d’Ottawa. La cérémonie a été organisée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, de concert avec les Sénateurs d’Ottawa. Ken Dryden a servi comme président de la cérémonie.

Étiquettes : |

Par le Capc Desmond James, Affaires publiques – Personnel et services juridiques

« C’était un merveilleux événement », affirme le  Chuck Lamarre, commandant du Commandement du personnel militaire, après avoir pris part à une cérémonie de citoyenneté très particulière au Centre Canadian Tire, aréna de l’équipe de hockey des Sénateurs d’Ottawa. « On pouvait constater et ressentir l’excitation de ces nouveaux Canadiens qui, durant la cérémonie, ont prêté serment à la reine et reçu leur certificat de citoyenneté. De plus, l’occasion de servir le Canada en uniforme ou en remplissant d’autres fonctions les inspirait. »

La cérémonie singulière, organisée par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et parrainée par les Sénateurs d’Ottawa, a eu lieu à quelques jours du 150e anniversaire du Canada, dans un lieu qui évoque le Canada : une patinoire.

Ken Dryden, ancien député et gardien de but qui a remporté la Coupe Stanley au sein des Canadiens de Montréal, a présidé la cérémonie et mentionné la diversité des membres de l’auditoire. « Vous représentez plus de 50 pays du monde entier », a-t-il déclaré. Il a ensuite saisi l’occasion de faire les choses différemment. Au lieu d’une photo de groupe ordinaire, les autres invités et lui se sont joints à la foule pour prendre une photo de style « Coupe Stanley » : les enfants se sont affalés comme des gardiens de but et la foule criait « ô Canada ».

Pour Tantley Razafindrabemanantsoa, étudiant de 20 ans qui a récemment quitté le Madagascar, ce jour mettait du temps à arriver. « Il y a un certain temps que j’attendais; c’était un long processus. C’est merveilleux! » Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il retient de la journée, il a évoqué le niveau d’énergie élevé. Étudiant de troisième année en génie mécanique de l’Université d’Ottawa et déjà un bénévole dans sa communauté, Tantley envisage la possibilité d’une carrière dans les forces armées, bien qu’il ne sache pas ce que l’avenir immédiat lui réserve.

Son histoire n’était pas la seule du genre. Le Lgén Lamarre et l’Adjudant-chef Thibault se sont entretenus et ont pris des photos avec de nombreuses personnes, dont beaucoup se sont renseignées directement sur les carrières au sein des Forces armées canadiennes. Cela avait peut-être à voir avec le discours du Lgén Lamarre, qui encourageait les gens à contribuer à leur communauté et au pays duquel ils viennent de devenir citoyens, à peine quelques jours avant les grandes festivités qui se tiendront à Ottawa.

Date de modification :