Des réservistes vivent l’expérience de POSEIDON CUTLASS 17 à bord du NCSM Ottawa

Des membres de la Réserve navale à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, en compagnie du capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant, et du premier maître de 1re classe Alden Darragh, capitaine d’armes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
Des membres de la Réserve navale à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, en compagnie du capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant, et du premier maître de 1re classe Alden Darragh, capitaine d’armes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.

Étiquettes : | |

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe S. Mairi Anderson et l’enseigne de vaisseau de 1re classe par intérim Robyn Hawco

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Ottawa rentrera bientôt à Esquimalt au terme de POSEIDON CUTLASS 17, déploiement de cinq mois dans la région Indo-Asie-Pacifique.

Le déploiement POSEIDON CUTLASS 17 a appuyé la paix et la sécurité régionales, tout en resserrant les liens diplomatiques et de défense du Canada dans la région. Grâce au déploiement, des membres de la Force régulière et huit membres de la Réserve navale d’un bout à l’autre du Canada ont eu le temps nécessaire en mer et au port pour assurer la mise sur pied d’une force.

L’intégration des membres de la Réserve navale aux déploiements importants résulte de l’application couronnée de succès de la Marine royale canadienne (MRC) du concept de Marine unique. La réorganisation de la Réserve navale fait partie intégrante du concept qui mènera à la mise sur pied d’un modèle selon lequel les réservistes sont entraînés pour agir comme renfort pour la Fore régulière au pays et à l’étranger, par moyen de service à temps partiel et à temps plein.

« Le professionnalisme et l’intégration harmonieuse des membres de la Réserve navale à bord du NCSM Ottawa m’ont impressionné », affirme le capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant du NCSM Ottawa. « À bord du NCSM Ottawa, nous ne retrouvons pas des membres de la Force régulière et de la Réserve; nous avons des marins bien entraînés, enthousiastes et professionnels qui travaillent de concert et forment une seule équipe en vue de la réussite de missions. Je me réjouis, car le déploiement confirme que nous constituons une Marine unique et que nous pouvons employer des marins de la Force régulière et de la Réserve lors d’importantes missions internationales. »

Le matelot de 2e classe Andrew Scott, maître d’équipage, profite aussi de son temps à bord du NCSM Ottawa. Le mat 2 Scott, membre du NCSM Carleton, division de la Réserve navale d’Ottawa, en Ontario, fait des progrès relatifs à sa fiche de progression au travail. À ce jour, l’expérience dépasse ses attentes. Son affectation à bord du navire comporte un certain nombre de ravitaillements en mer, de manœuvres sur le pont, de tirs d’armes et de manœuvres de petits navires. Si le Mat 2 Scott s’est enrôlé dans la MRC, c’était pour vivre de telles expériences.

« J’ai l’occasion d’acquérir de nombreuses connaissances, explique-t-il. Notre horaire chargé comporte beaucoup de travail de pont dont j’ai besoin pour faire progresser mon entraînement, et j’aime bien la routine quotidienne à bord d’une frégate. »

Pour certains comme le Mat 2 Mitchell Keay, communicateur naval du NCSM Star de Hamilton, en Ontario, l’expérience a été révélatrice. Ce dernier avait déjà navigué à bord de navires de défense côtière; cependant, les communicateurs navals de ces équipages passaient beaucoup moins de temps sur le pont. Son affectation à bord du NCSM Ottawa lui a ouvert les yeux quant au rôle des officiers des opérations maritimes de surface et sous-marines (MAR SS).

« Après avoir achevé mes études, je souhaite recevoir ma commission. Cela a donc été merveilleux de voir de mes propres yeux le rôle que jouent les officiers MAR SS à bord d’un navire. »

Avant la présente affectation, le Mat 2 Keay aimait les visites portuaires dans des climats très froids, par exemple au Groenland et dans l’Arctique canadien. Les visites portuaires dans le cadre de POSEIDON CULTASS 17 étaient toutefois très différentes des autres.

« Le vieux dicton “Engagez-vous dans la Marine et parcourez le monde” est véridique, affirme‑t‑il. Le voyage m’a véritablement ouvert les yeux sur d’autres cultures », ajoute-t-il.

Alors que l’équipage du NCSM Ottawa rentre au bercail en août après avoir parcouru plus de 29 000 miles nautiques, le concept de la Force régulière et de la Réserve s’est effacé; les membres de la Réserve navale sont tout simplement des marins, tout comme les 211 autres marins à bord du navire.

Galerie d'images

  • Le matelot de 2e classe Andrew Scott, maître d’équipage à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, assure l’entretien du pont supérieur durant le passage du navire dans l’océan Pacifique, du Japon à Hawaï, durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.

  • Le matelot de 2e classe Andrew Scott, maître d’équipage à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, assure l’entretien du pont supérieur durant le passage du navire dans l’océan Pacifique, du Japon à Hawaï, durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
    Le matelot de 2e classe Andrew Scott, maître d’équipage à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, assure l’entretien du pont supérieur durant le passage du navire dans l’océan Pacifique, du Japon à Hawaï, durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
  • Le matelot de 2e classe Mitchell Keay, communicateur naval à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, regarde le pavillon « Golf » durant le passage du navire dans l’océan Pacifique durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.

  • Le matelot de 2e classe Mitchell Keay, communicateur naval à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, regarde le pavillon « Golf » durant le passage du navire dans l’océan Pacifique durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
    Le matelot de 2e classe Mitchell Keay, communicateur naval à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, regarde le pavillon « Golf » durant le passage du navire dans l’océan Pacifique durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
  • Le matelot de 1re classe Donald Meacham, technicien en approvisionnement et membre de l’équipe d’évacuation des blessés du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, perfectionne la technique du ballon-masque dans l’infirmerie pendant un exercice comportant des pseudo-victimes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.

  • Le matelot de 1re classe Donald Meacham, technicien en approvisionnement et membre de l’équipe d’évacuation des blessés du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, perfectionne la technique du ballon-masque dans l’infirmerie pendant un exercice comportant des pseudo-victimes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
    Le matelot de 1re classe Donald Meacham, technicien en approvisionnement et membre de l’équipe d’évacuation des blessés du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, perfectionne la technique du ballon-masque dans l’infirmerie pendant un exercice comportant des pseudo-victimes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
  • Le matelot de 1re classe Marius Czechowski, technicien de marine à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa effectue une ronde dans l’espace machine du navire durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Marine royale canadienne.

  • Le matelot de 1re classe Marius Czechowski, technicien de marine à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa effectue une ronde dans l’espace machine du navire durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Marine royale canadienne.
    Le matelot de 1re classe Marius Czechowski, technicien de marine à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa effectue une ronde dans l’espace machine du navire durant le déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Marine royale canadienne.
  • Des membres de la Réserve navale à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, en compagnie du capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant, et du premier maître de 1re classe Alden Darragh, capitaine d’armes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.

  • Des membres de la Réserve navale à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, en compagnie du capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant, et du premier maître de 1re classe Alden Darragh, capitaine d’armes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
    Des membres de la Réserve navale à bord du Navire canadien de Sa Majesté Ottawa, en compagnie du capitaine de frégate Sylvain Belair, commandant, et du premier maître de 1re classe Alden Darragh, capitaine d’armes, lors du déploiement POSEIDON CUTLASS 17. Photo : Affaires publiques de la Marine royale canadienne.
Date de modification :