Relais national du drapeau des Jeux Invictus

Deux techniciens militaires en recherche et sauvetage, vêtus de combinaisons de vol orange vif et munis d’équipement de parachutage, font flotter le drapeau des Jeux Invictus depuis l’arrière d’un avion, tout en se préparant en vue d’un saut.
Des techniciens du 435e Escadron de recherche et sauvetage de Winnipeg agitent le drapeau des Jeux Invictus sur la rampe de l’avion CC-130 Hercules, juste avant un saut à ouverture automatique. Image : Sergent Daren Kraus

Étiquettes : | | |

Le 16 août, le relais national du drapeau des Jeux Invictus a été entamé sur la Base des Forces canadiennes Esquimalt, en ColombieBritannique, et il suivra un parcours transcanadien jusqu’à la côte est du pays.

Dans le cadre du relais du drapeau de 10 000 km, réalisé sur une période de 37 jours, quelque 152 Canadiens et Canadiennes porteront le drapeau des Jeux Invictus d’un bout à l’autre du Canada et s’arrêteront pour visiter 22 bases militaires, 15 filiales de la Légion royale canadienne et plus de 50 collectivités. L’ultime arrêt du relais, à Toronto, sera juste à temps pour la cérémonie d’ouverture de la troisième édition des Jeux Invictus, qui se tiendront du 23 au 30 septembre et auxquels participeront plus de 500 compétiteurs provenant de 17 nations alliées.

C’est en 2014 que le prince Harry a fondé les Jeux Invictus, la seule compétition sportive internationale visant à honorer les militaires et les vétérans blessés.

Date de modification :