Les membres du NCSM Charlottetown s’entraînent en défense côtière avec nos alliés pendant l’exercice NORTHERN COAST 2017

les marins montent une échelle d'un bateau sur l'eau.
Des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown embarquent à bord d’une embarcation pneumatique à coque rigide pour se rendre jusqu’au Navire allemand Rhön pendant un exercice dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 12 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.

Étiquettes :

Par le lieutenant de vaisseau Meghan Jacques, représentante des affaires publiques de la Force opérationnelle maritime de l’opération REASSURANCE

Défense à l’aide de missiles anti-aériens. Désignation simulée d’objectifs transhorizon. Guerre anti-sous-marine. Défense contre des embarcations côtières d’assaut rapides simulées. Ces scénarios constituaient l’exercice NORTHERN COAST 2017, qui s’est déroulé du 9 au 16 septembre 2017 dans la mer Baltique.

Dans le point culminant de leur entraînement jusqu’ici, les membres d’équipage du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Charlottetown et leurs homologues du 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG1) se sont joints à d’autres pays membres du partenariat pour la paix pour cet exercice. Ensemble, ils ont suivi un entraînement en défense côtière.

L’exercice NORTHERN COAST est un exercice annuel se déroulant dans la mer Baltique depuis 2007. Cette année, il comprenait des forces navales de 16 pays. Tous les participants ont pris part à divers entraînements simulés afin d’améliorer leur capacité de répondre aux défis actuels et à venir en matière de sécurité dans un environnement maritime côtier.

Le scénario fictif mais réaliste a mis à l’épreuve les compétences d’opérateur de chaque marin et les capacités de pensée critique des équipes de commandement. Il a rassemblé les pays de l’OTAN et du partenariat pour la paix pour vaincre une menace diverse et multiaxiale s’étendant sur plusieurs territoires géographiques.

Les exercices comme NORTHERN COAST 2017 renforcent la capacité de l’OTAN et de nos pays partenaires de combiner leurs ressources et de collaborer pendant les opérations maritimes. Son succès a clairement démontré la disponibilité opérationnelle élevée et l’interopérabilité des alliés et des partenaires de l’OTAN.

Le Charlottetown s’est joint au SNMG1 en août, rejoignant ainsi le Navire norvégien de Sa Majesté (HNoMS) Otto Sverdrup, le Navire allemand (FGS) Rhön et le Navio da República Portuguesa (NRP) Francisco de Almeida. Après une visite portuaire à Kiel, en Allemagne, le SNMG1 a pris de l’ampleur pour rassembler un total de sept navires en ajoutant les Navires de Sa Majesté danoise (HDMS) Niels Juel et Esbern Snare, ainsi que le Navire de Sa Majesté des Pays-Bas (HNLMS) Evertsen.

Le NCSM Charlottetown participe à l’opération REASSURANCE, la contribution aux mesures d’assurance et de dissuasion de l’OTAN. Ces mesures visent à renforcer la défense collective de l’OTAN et à démontrer la force de la solidarité des alliés.

Galerie d'images

  • Deux navires sur l’eau.

  • Le Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown effectue un ravitaillement en mer avec le Navire allemand Rhön dans la mer Baltique dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 15 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.Le Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown effectue un ravitaillement en mer avec le Navire allemand Rhön dans la mer Baltique dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 15 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.
  • Deux navires côte à côte sur l’eau avec des câbles entre eux.

  • Le Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown effectue un ravitaillement en mer avec le Navire allemand Rhön dans la mer Baltique dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 15 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.Le Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown effectue un ravitaillement en mer avec le Navire allemand Rhön dans la mer Baltique dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 15 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.
  • Un navire et une embarcation sur l’eau.

  • Une embarcation pneumatique à coque rigide transportant des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown se rend au Navire allemand Rhön pendant un exercice dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 12 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.Une embarcation pneumatique à coque rigide transportant des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown se rend au Navire allemand Rhön pendant un exercice dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 12 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.
  • les marins montent une échelle d'un bateau sur l'eau.

  • Des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown embarquent à bord d’une embarcation pneumatique à coque rigide pour se rendre jusqu’au Navire allemand Rhön pendant un exercice dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 12 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.Des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown embarquent à bord d’une embarcation pneumatique à coque rigide pour se rendre jusqu’au Navire allemand Rhön pendant un exercice dans le cadre de l’opération REASSURANCE le 12 septembre 2017. Image par le caporal J.W.S. Houck – Services d’imagerie de la formation.
Date de modification :