Renaissance et renouveau : le NCSM St. John’s participe aux activités de secours aux sinistrés aux îles Turks et Caicos

Certains se servent d’outils pour briser le ciment tandis que d’autres transportent des sacs poubelle à l’arrière-plan.
L’équipage du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s travaille de concert avec des membres de la Marine royale britannique pour nettoyer une école dans l’île de South Caicos au cours de l’opération RENAISSANCE IRMA, la mission d’aide humanitaire menée à la suite du passage de l’ouragan Irma dans les Caraïbes, le 18 septembre 2017. Photo : Cplc Chris Ringius, Services d’imagerie de la formation, Halifax Photo by: MCpl Chris Ringius, Formation Imaging Services Halifax

Étiquettes :

Par le : Capitaine Matt Zalot, Officiers des affaires publiques, Opération RENAISSANCE IRMA MARIA

L’un des rôles des Forces armées canadiennes (FAC) est d’aider les gens à la suite d’une catastrophe. Qu’il s’agisse d’une catastrophe d’origine naturelle ou humaine, l’allégement de la souffrance est une fonction militaire importante qui peut favoriser la stabilité, sauver des vies et prévenir une plus grande misère. Voilà pourquoi il n’est pas surprenant que le gouvernement du Canada ait décidé de confier au Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s la tâche d’intervenir à la suite des ravages que l’ouragan Irma a causés lorsqu’il a frappé les Caraïbes au début de septembre.

Le cyclone tropical, qui a touché bon nombre des îles Sous-le-Vent et les États-Unis, était l’ouragan le plus fort qui se soit déchaîné dans l’Atlantique depuis l’ouragan Wilma de 2005, aussi bien pour son potentiel de destruction qu’en raison des vents soutenus maximaux. L’équipage du NCSM St. John’s avait du pain sur la planche, mais il a rapidement augmenté la cadence d’exécution de son ordre d’instruction afin de respecter les bases de référence nécessaires avant de se diriger vers le sud aux îles Turks et Caicos.

Le 5 septembre 2017, le navire est arrivé à l’île de South Caicos, et l’équipage s’est rapidement attelé à la tâche, effectuant des activités d’aide humanitaire et de secours aux sinistrés. Il était surtout question de déblayer les débris, de fournir de l’eau douce à l’île, d’offrir aux diverses équipes de travail l’expertise technique requise pour rétablir le courant et d’apporter l’aide nécessaire en fonction des besoins.

L’équipe de commandement du NCSM St. John’s a travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux dès le premier jour, communiquant avec les représentants militaires du Royaume-Uni, le personnel d’intervention en cas de catastrophe et les dirigeants locaux de South Caicos afin de déterminer la meilleure manière de coordonner les interventions. Même le navire s’est avéré utile, car il a été utilisé comme centre de commandement. Il a ainsi été possible d’effectuer des appels aux commandements supérieurs, de produire de l’eau pour sauver des vies et, bien sûr, d’héberger les équipes de travail qui œuvraient dans le climat chaud et humide des Caraïbes. Tous les jours, près de 80 marins ont fait la navette entre le navire et le rivage, dans un petit bateau, afin d’exécuter les tâches d’aide humanitaire qui leur avaient été confiées.

Or, les marins n’ont pas été les seuls à s’activer dans le cadre de l’opération RENAISSANCE IRMA MARIA. Des membres du 423e Escadron d’hélicoptères maritimes, de la 12e Escadre Shearwater (Nouvelle-Écosse), ont joué un rôle essentiel en veillant à l’approvisionnement adéquat de l’île à l’aide de l’hélicoptère CH-124 Sea King affecté au navire. Les membres de l’ARC ont agi comme éclaireur et transporté des dirigeants partout dans la région en plus d’assurer le transport à l’élingue de milliers de litres d’eau potable jusqu’au rivage afin de procurer du secours d’urgence en attendant que le réseau de distribution d’eau soit réparé. Une fois que les problèmes d’eau s’étaient atténués, le Sea King a continué de jouer un rôle important, en s’assurant que l’équipement se trouvait à l’endroit indiqué afin de maximiser l’efficacité des équipes de travail.

Après le passage de l’ouragan Maria, le NCSM St. John’s a quitté les îles Turks et Caicos pour se rendre à la Dominique afin de participer au secours aux sinistrés sur cette île. C’est avec plaisir que le NCSM St. John’s appuie les efforts du gouvernement du Canada en offrant de l’aide humanitaire aux pays touchés récemment par des catastrophes naturelles.

Dans le cadre de l’opération RENAISSANCE IRMA MARIA, les FAC interviennent rapidement avec une souplesse qui permet d’améliorer immédiatement la vie des sinistrés et d’aider les gens à mesure que la situation évolue.

Galerie d'images

  • Certains se servent d’outils pour briser le ciment tandis que d’autres transportent des sacs poubelle à l’arrière-plan.

  • L’équipage du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s travaille de concert avec des membres de la Marine royale britannique pour nettoyer une école dans l’île de South Caicos au cours de l’opération RENAISSANCE IRMA, la mission d’aide humanitaire menée à la suite du passage de l’ouragan Irma dans les Caraïbes, le 18 septembre 2017. Photo : Cplc Chris Ringius, Services d’imagerie de la formation, Halifax
Photo by: MCpl Chris Ringius,
Formation Imaging Services HalifaxL’équipage du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s travaille de concert avec des membres de la Marine royale britannique pour nettoyer une école dans l’île de South Caicos au cours de l’opération RENAISSANCE IRMA, la mission d’aide humanitaire menée à la suite du passage de l’ouragan Irma dans les Caraïbes, le 18 septembre 2017. Photo : Cplc Chris Ringius, Services d’imagerie de la formation, Halifax Photo by: MCpl Chris Ringius, Formation Imaging Services Halifax
  • Deux personnes poussent des caisses près d’un hélicoptère transportant un réservoir souple.

  • Un hélicoptère CH-124 Sea King du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s transporte un réservoir souple d’eau jusqu’à l’île de South Caicos dans le cadre de la mission d’aide humanitaire menée à la suite du passage dévastateur de l’ouragan Irma, le 16 septembre 2017, au cours de l’opération RENAISSANCE. Photo : Cplc Chris Ringius, Services d’imagerie de la formation, Halifax

Photo: MCpl Chris Ringius, Formation Imaging Services Halifax
HS01-2017-0940-222Un hélicoptère CH-124 Sea King du Navire canadien de Sa Majesté St. John’s transporte un réservoir souple d’eau jusqu’à l’île de South Caicos dans le cadre de la mission d’aide humanitaire menée à la suite du passage dévastateur de l’ouragan Irma, le 16 septembre 2017, au cours de l’opération RENAISSANCE. Photo : Cplc Chris Ringius, Services d’imagerie de la formation, Halifax Photo: MCpl Chris Ringius, Formation Imaging Services Halifax HS01-2017-0940-222
Date de modification :