Regardez l’édition du 5 février des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Étiquettes : | | |

Cette semaine, nous vous présentons les points saillants sur :

  • le Mois de l’histoire des Noirs; et
  • l’emploi estival à temps plein pour la Réserve de l’Armée

Transcription

(R) Bienvenue à une nouvelle édition des Nouvelles de l’Équipe de la Défense. Je suis Ronald Edma.

(C) Et je suis Cybelle Morin. Voici ce qui fait les manchettes à la Défense.

(R) Février est le Mois de l’histoire des Noirs. C’est une occasion pour nous de célébrer l’héritage légué par des Canadiens noirs d’hier et d’aujourd’hui. Ce mois-ci, on encourage tous les membres de l’Équipe de la Défense à prendre le temps de se familiariser avec les expériences vécues par les Canadiens noirs, ainsi que le rôle essentiel qu’on joue au sein de la collectivité.

En tant que Canadiens, les vétérans noirs maintes fois oubliés constituent pour nous une source d’inspiration, car « ils ont souvent eu à surmonter de grandes difficultés juste pour s’enrôler dans l’armée à des époques antérieures ».

Tout au long de l’histoire, les Canadiens noirs ont apporté d’importantes contributions à l’Équipe de la Défense, à la fois comme militaires et employés civils de la Défense.

(C) Comme le décrit la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement, les Forces armées canadiennes offriront dès cet été un emploi estival à temps plein aux réservistes de l’Armée canadienne au cours de leurs quatre premières années au sein de la Réserve.

Nous nous sommes récemment entretenus avec le brigadier général Rob MacKenzie, chef d’état-major de la Réserve de l’Armée canadienne, pour discuter davantage de la nouvelle initiative.

(S) Dans quelle mesure la Réserve de l’Armée change-t-elle? Pourquoi?

(Bgén MacKenzie) La Réserve de l’Armée change dans le cadre d’un changement global touchant la Première réserve à la suite du lancement de la politique de défense Protection, Sécurité, Engagement. Il y a plusieurs initiatives. Certaines des initiatives clés comptent le recrutement et l’accélération du processus de recrutement pour que les personnes puissent se joindre aux Forces le plus rapidement possible. Aussi, il y a les emplois d’été à temps complet qui offrent plus de possibilités aux jeunes canadiens, aux étudiants, etc.

(S) Qu’est-ce qu’il en est pour les jeunes qui ont peu d’expérience professionnelle ou aucune expérience du tout? La Réserve de l’Armée leur convient-elle?

(Bgén MacKenzie) Certainement. Cela revient à la manière dont nous voulons former et instruire des gens dans la Réserve de l’Armée. Et de vrais emplois d’été à temps complet représentent une initiative clé où quelqu’un sans expérience, ou avec très peu d’expérience, peut obtenir un emploi d’été de mai à août pendant leurs quatre premières années dans la Réserve de l’Armée.

(S) Que peuvent tirer les étudiants de niveau collégial ou universitaire de l’enrôlement dans la Réserve de l’Armée?

(Bgén MacKenzie) Il y a des programmes qui suivent leur parcours à l’école où ils se trouvent, que ce soit au collège, à l’université ou à une école technique de métiers. Mais vraiment, c’est à propos des besoins des jeunes alors qu’ils sont aux études. Ils ont de plus longs blocs de temps, soit quatre mois l’été, de mai à août. Ils peuvent obtenir un emploi valorisant à temps plein qui peut en retour leur donner une expérience de travail unique qui leur sera utile dans leur profession. C’est vraiment un travail prévisible et stable pour eux, tout en servant aussi.

(C) Rendez-vous au site Web de la Réserve de l’Armée canadienne pour obtenir de plus amples renseignements.

(R) C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

(C) … des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :