Le Musée canadien de la guerre présente une exposition sur le Programme d’arts des Forces canadiennes

Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.
L’exposition sera présentée jusqu’au 2 avril à la galerie Lieutenant colonel-John-McCrae du Musée canadien de la guerre.

Étiquettes : |

Le Musée canadien de la guerre a mis sur pied une exposition mettant en vedette des œuvres créées par des artistes civils qui ont été choisis pour accompagner les Forces armées canadiennes (FAC) lors de déploiements au Canada et dans le monde entier.

Le Programme d’arts des Forces canadiennes – Groupe 7 est une collection conçue par le plus récent groupe d’artistes qui a accompagné des membres des FAC lors de déploiements au pays et à l’étranger. Il s’agit de la première d’une série d’expositions biennales.

Le Programme d’arts des Forces canadiennes (PAFC) a été mis sur pied en 2001 par le ministère de la Défense nationale (MDN). Tous les deux ans, un comité consultatif choisit un groupe d’artistes professionnels civils provenant de diverses régions canadiennes à qui il donne pour mission d’observer les activités menées par les Forces armées canadiennes. Grâce à leurs créations artistiques, les artistes améliorent la compréhension de notre histoire militaire.

Les artistes préservent entièrement leur indépendance artistique tout en reproduisant les opérations quotidiennes, le personnel et l’esprit des FAC, de même que les familles et les collectivités touchées par les opérations militaires du Canada.

Le programme perpétue la tradition d’art de guerre qui a donné lieu à l’embauche d’artistes canadiens depuis la Première Guerre mondiale. En 1916, lord Beaverbrook (Max Aiken), expatrié canadien, magnat de la presse et membre du Parlement britannique, a créé le Fonds de souvenirs de guerre canadiens. Il a commandé des œuvres d’artistes afin d’illustrer l’effort de guerre du Canada dans le champ de bataille, derrière la ligne de front et sur le front intérieur.

Le premier programme a mené à la création de près de 1 000 œuvres réalisées par plus de 100 artistes, dont les membres du futur Groupe des Sept A. Y. Jackson, Frank Johnston, Arthur Lismer et Frederick Varley.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, le MDN a mis au point un programme d’art de guerre semblable dans le cadre duquel 32 artistes établis ont été embauchés, notamment Molly Lamb Bobak, Alex Colville, Charles Comfort et Pegi Nicol MacLeod.

Ces œuvres font maintenant partie de la collection d’art militaire Beaverbrook du Musée canadien de la guerre, parmi les collections du genre les plus importantes au monde. La collection est composée de plus de 14 000 œuvres, dont certaines réalisées par d’anciens artistes du PAFC.

« Le Programme d’arts des Forces canadiennes offre un point de vue unique sur l’histoire contemporaine des Forces armées canadiennes », explique Stephen Quick, directeur général du Musée canadien de la guerre. « En tant que musée national de l’histoire militaire du Canada, c’est un honneur pour nous de présenter les œuvres extraordinaires produites dans le cadre de cette initiative importante. »

L’exposition sera présentée jusqu’au 2 avril à la galerie Lieutenant‑colonel-John-McCrae du Musée canadien de la guerre.

Galerie d'images

  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Skeptic (Sceptique), par Richard Johnson, 2015. Crayons Prismacolor sur papier kraft brun. Collection de l’artiste.Skeptic (Sceptique), par Richard Johnson, 2015. Crayons Prismacolor sur papier kraft brun. Collection de l’artiste.
  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Night and Day (Nuit et Jour), par Nancy Cole, 2016. Textile piqué. Collection de l’artiste.Night and Day (Nuit et Jour), par Nancy Cole, 2016. Textile piqué. Collection de l’artiste.
  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Hard Rain (Une lourde pluie) par Mark Thompson, 2017. Verre coulé, projection en boucle, supports en métal.Hard Rain (Une lourde pluie) par Mark Thompson, 2017. Verre coulé, projection en boucle, supports en métal.
  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Ready to Leave, San Diego, Californie (Prête à partir de San Diego, en Californie), la matelot de 1re classe Stephanie Nicol, commise du poste d’équipage, Victoria (Colombie-Britannique). Par Kathryn Mussallem. Impression pigmentaire sur papier pour archives, 2016. Collection de l’artiste.Ready to Leave, San Diego, Californie (Prête à partir de San Diego, en Californie), la matelot de 1re classe Stephanie Nicol, commise du poste d’équipage, Victoria (Colombie-Britannique). Par Kathryn Mussallem. Impression pigmentaire sur papier pour archives, 2016. Collection de l’artiste.
  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Ship’s Wake, # (1-16), (Le sillage du navire nos 1 à 16), 2016-2017, par Ivan Murphy. Huile sur panneau de bois. Collection de l’artiste.Ship’s Wake, # (1-16), (Le sillage du navire nos 1 à 16), 2016-2017, par Ivan Murphy. Huile sur panneau de bois. Collection de l’artiste.
  • Artwork created within the Canadian Forces Artists Program.

  • Cryosol series #37 (Série Gélisol no 37), Cryosol series (Série Gélisol), 2015, par Guy Lavigueur. Impression pigmentaire sur papier archivistique. Avec l’aimable autorisation de la Galerie La Castiglione, Montréal.Cryosol series #37 (Série Gélisol no 37), Cryosol series (Série Gélisol), 2015, par Guy Lavigueur. Impression pigmentaire sur papier archivistique. Avec l’aimable autorisation de la Galerie La Castiglione, Montréal.
  • A group of military students in class.

  • Day One (Le premier jour), juillet 2015, par Erin Riley. Photographie couleur. Collection de l’artiste.Day One (Le premier jour), juillet 2015, par Erin Riley. Photographie couleur. Collection de l’artiste.
  • Still image from a video, showing a group of military staff.

  • The View From Point Pleasant (2017) (La vue de Point Pleasant (2017)) par Eric Walker. Image tirée d’une vidéo expérimentale haute définition, 16 min 28 s. Collection de l’artiste.The View From Point Pleasant (2017) (La vue de Point Pleasant (2017)) par Eric Walker. Image tirée d’une vidéo expérimentale haute définition, 16 min 28 s. Collection de l’artiste.


Date de modification :