L’opération UNIFIER résolument axée sur l’apport d’un changement durable au sein du service militaire du maintien de l’ordre de l’Ukraine

Un soldat ukrainien utilise une brosse pour étendre de la poudre sur le cadre d’une porte.
Un membre des Forces armées de l’Ukraine participant au cours de transition de la police militaire relève des empreintes digitales durant la partie portant sur les patrouilles et les enquêtes du cours donné au printemps 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)

Étiquettes :


Par le major Victor Ethier, commandant adjoint du 25e centre d’instruction de la police militaire, Force opérationnelle interarmées en Ukraine

Depuis quelque temps, des membres des Forces armées canadiennes (FAC) aident à apporter un changement durable au sein du service militaire du maintien de l’ordre (MLOS) de l’Ukraine, dans le cadre de l’opération UNIFIER.

Les FAC aident les Forces armées de l’Ukraine (FAU) à transformer leur MLOS en une police militaire professionnelle et efficace qui satisfait à leurs besoins et qui respecte les normes communes de l’OTAN. Pour ce faire, les FAC se sont associées aux FAU pour coprésider le Sous‑comité de la police militaire, dont la tâche est de déterminer et de mettre en œuvre des pratiques exemplaires visant aligner le nouveau service de police militaire sur ceux des pays occidentaux.

L’une de ces pratiques exemplaires consistait à créer un cours de transition de 12 semaines, donné au 25e centre d’instruction de la police militaire qui vient d’ouvrir à Lviv, en Ukraine. Ce cours vise à transmettre de nouvelles normes d’instruction et méthodes propres à la police militaire aux troupes ukrainiennes qui font déjà ce travail. Cela leur permet d’assimiler une nouvelle façon de mener les opérations.

Le cours est donné avec l’aide de partenaires intéressés et engagés, tels que le Danemark, la Lituanie, le Royaume-Uni et le Centre d’excellence de l’OTAN pour la police militaire. Il offre une expertise et une aide à l’Ukraine sous forme de modules souples pouvant être modifiés et adaptés selon ses besoins.

Soixante stagiaires ont participé au troisième cours, qui a commencé à la fin mai 2018.

Bien que le cours de transition représente une étape importante, l’objectif véritable est l’élaboration de cours élémentaires et avancés pour la police militaire, afin de jeter les bases sur lesquelles l’organisation pourra s’appuyer pour assurer sa professionnalisation.

En avril 2018, le tout premier Comité de description du groupe professionnel militaire s’est penché sur le MLOS. Des spécialistes provenant d’unités d’un bout à l’autre de l’Ukraine et faisant partie de l’opération UNIFIER ont exposé les besoins en instruction et ont déterminé les principales tâches du MLOS.

Au cours des prochains mois, les membres des FAC continueront de collaborer avec leurs partenaires ukrainiens dans plusieurs dossiers. Par exemple, le centre d’instruction élabore actuellement un plan en vue de donner un cours élémentaire de la police militaire au début de 2019. Les partenaires préparent également un cours avancé de la police militaire à l’intention des sergents de première classe, similaire à un cours offert aux militaires canadiens. Il existe d’autres plans visant à offrir un cours d’officier de la police militaire dans les écoles militaires de l’Ukraine.

« L’élaboration de la description du groupe professionnel marque une étape importante pour le service militaire du maintien de l’ordre », affirme le major Oleg Kernytsky, commandant du 25e centre d’instruction de la police militaire. « Elle aura un effet durable sur notre service longtemps après que la communauté internationale aura terminé d’offrir son aide ici. »

Le quartier général du MLOS fait aussi des investissements continus. Le centre d’instruction de la police militaire sera modernisé et mis à niveau pour faire passer sa capacité à plus de 210 stagiaires d’ici l’été 2019. De plus, des dons généraux d’équipement provenant de plusieurs pays, y compris le Canada, permettront au centre d’être de plus en plus moderne et d’offrir une instruction professionnelle, efficace et utile.

Étant donné que le modèle du centre d’instruction de la police militaire connaît un grand succès, d’autres groupes offrant de l’instruction, des conseils et de l’assistance dans le cadre de l’opération UNIFIER ont décidé de l’adapter à leurs besoins. Il en résulte une structure de prestation uniforme et cohésive à la disposition des FAU. Le soutien au MLOS dans le cadre de l’opération UNIFIER représente un moyen de plus pour le Canada d’apporter un changement durable en Ukraine.

Galerie d'images

  • Un soldat ukrainien utilise une brosse pour étendre de la poudre sur le cadre d’une porte.

  • Un membre des Forces armées de l’Ukraine participant au cours de transition de la police militaire relève des empreintes digitales durant la partie portant sur les patrouilles et les enquêtes du cours donné au printemps 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)Un membre des Forces armées de l’Ukraine participant au cours de transition de la police militaire relève des empreintes digitales durant la partie portant sur les patrouilles et les enquêtes du cours donné au printemps 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)
  • Des militaires fouillent l’arrière d’un fourgon.

  • Des stagiaires ukrainiens du cours de transition de la police militaire s’exercent à effectuer des fouilles et à arrêter des véhicules durant la partie portant sur les patrouilles et les enquêtes du cours donné à l’hiver 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)Des stagiaires ukrainiens du cours de transition de la police militaire s’exercent à effectuer des fouilles et à arrêter des véhicules durant la partie portant sur les patrouilles et les enquêtes du cours donné à l’hiver 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)
  • Un soldat canadien et une femme civile se tiennent devant un écran de projection.

  • Le capitaine Jean Barrett, officier de l’instruction et du perfectionnement de la Force opérationnelle interarmées en Ukraine, offre des conseils aux participants du Comité de la description du groupe professionnel militaire en avril 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)Le capitaine Jean Barrett, officier de l’instruction et du perfectionnement de la Force opérationnelle interarmées en Ukraine, offre des conseils aux participants du Comité de la description du groupe professionnel militaire en avril 2018. (Photo : Force opérationnelle interarmées en Ukraine)
Date de modification :