L’édition du 28 juin des Nouvelles de l’Équipe de la Défense présentons l’exercice TRADEWINDS

Étiquettes : | | |

Transcription

Bienvenue à une nouvelle édition des Nouvelles de l’Équipe de la Défense. Je suis la caporal-chef Sandra Carmichael.

Et je suis Emilie Faucher. Voici ce qui fait les manchettes à la Défense.

L’exercice TRADEWINDS, auquel participent les États‑Unis et un groupe de pays surnommé la « Communauté des Caraïbes », a récemment conclu sa 34e édition.

Notre correspondante Patricia Sztompka, des Nouvelles de l’Équipe de la Défense, était sur place pour en apprendre davantage sur l’exercice.

Bonjour. Je suis ici en compagnie du lieutenant-colonel Andreola. Pouvez-vous nous décrire l’objectif de l’exercice TRADEWINDS?

Absolument. L’exercice TRADEWINDS, exercice multinational dirigé par les États‑Unis, touche l’interception en mer et la sécurité au sol. De plus, l’exercice interorganisme, auquel participent des nations partenaires, met surtout l’accent sur le renforcement de la sécurité et la sûreté dans la région des Caraïbes.

En quoi consiste exactement votre rôle dans le cadre de l’exercice? Quelles sont vos fonctions principales?

Mon rôle dans le cadre de l’exercice TRADEWINDS est d’agir comme mentor auprès du commandant de la force opérationnelle de la CARICOM. Je prête aussi la main à l’exécution du programme de planification opérationnelle de la force opérationnelle de la CARICOM.

Quelles autres nations partenaires prennent part à l’exercice?

Parmi les nations partenaires qui prennent part à l’exercice, mentionnons les Bahamas, la Barbade, Saint‑Vincent-et-les Grenadines, Saint‑Kitts‑et‑Nevis et le Guyana.

[…] J’ai eu le privilège d’assister l’autre jour à une inspection en compagnie du commandant de la force opérationnelle de la CARICOM. Il se disait très satisfait de l’exécution du programme. Plus précisément, il a affirmé que la participation du Canada à l’exercice – le dévouement et le professionnalisme dont font preuve les soldats – était exceptionnelle.

Merci de vous être entretenu avec nous.

Merci.

Pour appuyer les efforts conjoints civils et militaires visant à promouvoir la diversité, l’inclusion et un milieu de travail respectueux, l’Équipe de la Défense a annoncé récemment la mise sur pied du programme Espace positif.

Le programme Espace positif, groupe de soutien composé de bénévoles et de pairs, a été constitué pour les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres, de même que les personnes qui n’appartiennent pas à la communauté LGBT. Il leur permet de créer des réseaux et de demander aux ambassadeurs d’Espace positif des renseignements ou de l’aide relativement à des questions touchant les LGBT.

Il incombe aux ambassadeurs d’offrir une atmosphère accueillante et inclusive pour tout un chacun, de traiter d’un œil positif les questions touchant les LGBT, de même que de renvoyer toute question touchant les LGBT à une personne-ressource appropriée.

Les ambassadeurs suivent une formation de deux jours en salle de classe qui mène à l’obtention d’une qualification nationale. Cette approche de formation des formateurs permet aux ambassadeurs de transmettre des renseignements sur le programme à leur unité respective. Le programme reflète un engagement pris dans la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement. Reportez-vous à la section des liens connexes pour obtenir de plus amples renseignements sur la formation.

Avant de conclure l’émission, nous souhaitons une très joyeuse fête du Canada à tous les membres de l’Équipe de la Défense qui souligneront l’occasion cette fin de semaine d’un bout à l’autre du pays…

… et à ceux et celles qui sont en déploiement dans le monde entier. C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

… des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!

Date de modification :