Nomination d’un nouveau commandant de l’Armée canadienne

Army Change of Command Ceremony at Parliament Hill
Le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défense du Canada, le lieutenant général Paul Wynnyk, ancien commandant de l’Armée canadienne, et le Lgén Jean-Marc Lanthier, nouveau commandant, procèdent à la revue lors de la cérémonie de passation de commandement de l’Armée canadienne sur la Colline du Parlement, à Ottawa, le 16 juillet 2018. Photo : Matelot de 1re classe Camden Scott

Étiquettes : |

Petawawa Post

Le 16 juillet dernier, le lieutenant-général Marc Lanthier a endossé ses nouvelles fonctions en tant que commandant de l’Armée canadienne, succédant ainsi au Lgén Paul Wynnyk. La cérémonie a été présidée par le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défense.

Avant d’assurer le commandement de l’Armée canadienne en 2016, le Lgén Wynnyk a été le commandant du Commandement du renseignement des Forces canadiennes. Il assumera désormais les fonctions de vice-chef d’état-major de la défense.

« J’ai eu le privilège et l’honneur de servir en tant que commandant de l’Armée canadienne et de travailler aux côtés de militaires, hommes et femmes, exceptionnels et professionnels qui servent et se sacrifient pour protéger et défendre notre pays et ses alliés, affirme le Lgén Wynnyk. Je remercie ces soldats, ces employés civils, ainsi que leurs familles pour tout ce qu’ils accomplissent afin de soutenir le Canada et la population canadienne. »

Le Lgén Lanthier a occupé divers postes de commandement et d’état-major, notamment le commandement de la 2e Division du Canada/Force opérationnelle interarmées (Est) et du Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne. Il a également été directeur – Besoins en ressources terrestres et, plus récemment, chef de programme. Dans le cadre de ses nombreux déploiements opérationnels, il est allé, entre autres, trois fois en ex-Yougoslavie, deux fois en Afghanistan, dont un déploiement au cours duquel il a occupé les fonctions de commandant de l’Équipe de liaison et de mentorat opérationnel, ainsi qu’une fois en Haïti où il a été commandant adjoint canadien de la force opérationnelle interarmées.

En plus de devenir commandant de l’Armée canadienne, le Lgén Lanthier sera aussi le nouveau champion des peuples autochtones de l’Équipe de la Défense.

« Je suis profondément honoré d’avoir cette chance incroyable de commander l’Armée canadienne et de diriger ses fiers soldats, explique le Lgén Lanthier. J’ai hâte de tirer parti du travail acharné et des réussites du lieutenant-général Wynnyk afin de veiller à ce que l’Armée canadienne soit en mesure d’atteindre l’excellence dans tout ce qu’elle fait. »

L’Armée de terre est le plus grand environnement des Forces armées canadiennes, regroupant des soldats à temps plein au sein de la Force régulière, des soldats volontaires à temps partiel au sein de la Force de réserve, des Rangers canadiens qui servent dans les régions peu populeuses côtières, isolées et du Nord du Canada, de même que des employés civils qui appuient l’Armée.

« J’aimerais féliciter le lieutenant-général Wynnyk pour ses nouvelles fonctions et le remercier pour son engagement et son fort leadership en tant que commandant de l’Armée canadienne au cours des deux dernières années, déclare le Gén Vance. J’applaudis ses efforts visant à renforcer la Réserve de l’Armée et sa détermination à faire en sorte que nos soldats reçoivent le meilleur entraînement possible pour répondre aux exigences des opérations. Je tiens à féliciter le lieutenant‑général Lanthier pour sa nomination comme commandant de l’Armée canadienne, et j’ai pleinement confiance en ses capacités à mener l’Armée vers l’avenir. »

Date de modification :