Les Rangers juniors canadiens de Fort Albany rallient le soutien de la collectivité

Fort Albany JCR patrol
Des membres de la patrouille de Rangers juniors canadiens de Fort Albany, en Ontario, lors d’une récente période d’entraînement. Photo : Sergent Peter Moon, Rangers canadiens

Étiquettes : |

Par le sergent Peter Moon, 3e Groupe de patrouille des Rangers canadiens

La patrouille de Rangers juniors canadiens de Fort Albany, petite collectivité crie située sur la côte de la baie James, a aménagé un sentier de vélo de montagne, lequel on peut parcourir en environ une heure.

« Ce sont les Rangers juniors eux-mêmes qui ont eu l’idée de construire un sentier de vélo de montagne pour la collectivité », affirme le sergent Scott Hooper, instructeur de l’Armée canadienne qui visite régulièrement la collectivité afin d’appuyer l’entraînement des Rangers juniors. « Ils se sont munis de scies à chaîne et de tout l’équipement de sécurité nécessaire, vêtus comme on leur montre pendant leur entraînement, et ils ont complètement déboisé un sentier cyclable. En ce moment, ils construisent des panneaux qu’ils installeront le long de celui-ci. C’est vraiment toute une réalisation. »

« Ils sont actifs et enthousiastes, et la collectivité les appuie dans tout ce qu’ils accomplissent », précise le capitaine John McNeil, officier de l’Armée canadienne qui commande les quelque 1 000 Rangers juniors provenant de 21 collectivités des Premières Nations du Grand Nord de l’Ontario.

Le programme des Rangers juniors de l’Armée canadienne est destiné aux garçons et aux filles de 12 à 18 ans qui vivent dans les collectivités éloignées et isolées du Nord canadien. Il met l’accent sur la sécurité sur terre et sur l’eau, ainsi que dans la vie quotidienne.

« À l’heure actuelle, tous les aspects de la patrouille de Fort Albany vont bon train, ajoute le Sgt Hooper. Les membres de la patrouille sont bons et forts, et ils travaillent bien les uns avec les autres. Les Rangers canadiens de Fort Albany n’ont ménagé aucun effort pour soutenir leurs Rangers juniors. »

Les Rangers juniors se sont portés volontaires pour aider les Rangers canadiens pendant la crise printanière de rupture des glaces sur la rivière Albany. Le Capt McNeil affirme que le soutien qu’apporte la collectivité au programme des Rangers juniors de Fort Albany contribue pour beaucoup au franc succès que connaît la patrouille. La collectivité permet aux Rangers juniors de s’entraîner gratuitement dans ses installations pour les jeunes, et des parents se portent volontaires pour appuyer l’entraînement de quelque façon que ce soit.

« La collectivité a été confrontée par le passé à de nombreux problèmes sur le plan social; les gens voient ce que le programme peut offrir à leurs enfants, et c’est pourquoi ils l’appuient », précise le Capt McNeil.

D’après Tyler Edwards, 15 ans, membre des Rangers juniors : « J’aime faire partie des Rangers juniors, car on peut faire un tas de choses amusantes, au lieu de s’ennuyer à l’extérieur. J’aime bien me déplacer dans le cadre du programme, lorsque quelque chose se passe. J’aime le paintball et les activités en plein air, comme le camping, la pêche, la pêche sous la glace, le canotage et le cyclisme. »

Date de modification :