Retour du Spitfire

Y2K Spitfire
Le Y2K Spitfire. Photo : Imagerie de la 19e Escadre

Étiquettes : | | |

Affaires publiques de la 19e Escadre

Le Y2K Spitfire est rentré à la 19e Escadre Comox le 31 juillet, ravissant les organisateurs de la célébration du retour du Y2K, les bénévoles du Musée de la Force aérienne de Comox et les membres de l’Équipe de la Défense basés à la 19e Escadre.

C’est en 1944 que le Spitfire TE‑294 a été fabriqué par Vickers Armstrong, à Castle Bromwich, au Royaume-Uni. Il a été exploité par la Royal Air Force (RAF) en 1946 avant d’être vendu à la South African Air Force (SAAF) en 1947. En 1951, l’avion a été endommagé lors d’un accident à l’atterrissage, après quoi il a été considéré comme perdu et vendu pour être éliminé. C’est à ce moment-là qu’il a été acheté par le musée de la SAAF afin d’être remis en état. Il a ensuite été entreposé et ultérieurement acheté par un Canadien, en 1990. Ce n’est que dix ans plus tard que le Musée de la Force aérienne de Comox l’a acheté et que le projet Y2K a été entamé.

La première journée portes ouvertes du projet Y2K a eu lieu en 2005. C’est ainsi qu’a commencé l’histoire d’amour entre la vallée de Comox et l’avion. En 2009, l’organisme Ailes d’époque du Canada a pris les rênes du projet, afin de mener à bien la remise en état de l’avion. Celui-ci a été démonté et envoyé à Gatineau, au Québec, en 2014, et l’année suivante, Ailes d’époque du Canada a reconstruit l’avion et l’a redémarré. On a muni l’avion d’ailes en 2016, puis il a été posé sur des roues et on y a installé l’ensemble des systèmes.

En 2017, on a réalisé des vols d’essai et on a peint l’avion. Le Y2K Spitfire TE‑294 a fait ses débuts lors de l’AirVenture Oshkosh de 2018, la première exposition d’aéronautique au monde, à Oshkosh, au Wisconsin.

Le pilote du Y2K Spitfire, Dave Hadfield, a jalonné l’histoire le 13 juillet alors qu’il a pris part à la célébration du retour du Y2K, sous la direction du commandant (à la retraite) de la 19e Escadre, Stocky Edwards. Des membres de l’équipe responsable de la remise en état du Y2K, des amateurs de la vallée de Comox et des passionnés du Spitfire venus de loin se sont rassemblés lors de la soirée de gala, qui a eu lieu le 8 août à la 19e Escadre Comox.

« La soirée de gala historique a connu un succès retentissant », affirme le Col (à la retraite) Jon Ambler, gestionnaire de programme et coordonnateur du Musée de la Force aérienne de Comox.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la remise en état du Y2K, rendez-vous sur le site Web vintagewings.ca.

Date de modification :