Nouvelles de l’ED : Exercice TRIDENT JUNCTURE et les Résultats des Jeux Invictus 2018

dtnewsbanner

Étiquettes : | |

Transcription

(M) Au cours de la présente émission, nous sommes sur le terrain en Norvège…

(J) … nous ferons le résumé des Jeux Invictus qui se sont avérés fort intéressants…

(M)… et nous ferons un pas de plus vers la livraison des nouveaux navires de guerre de la Marine royale canadienne.

(J) L’exercice TRIDENT JUNCTURE a récemment eu lieu en Norvège et dans les régions avoisinantes de l’Atlantique Nord et de la mer Baltique, notamment en Islande et dans l’espace aérien de la Finlande et de la Suède.

Le lieutenant-colonel Todd Anstey se joint à nous pour nous renseigner davantage sur l’exercice.

Bonjour, Lieutenant-colonel. Pouvez-vous nous expliquer l’objet de l’exercice TRIDENT JUNCTURE?

(Lcol) Le but de l’exercice TRIDENT JUNCTURE, qui a lieu en Norvège, c’est de réaliser un exercice de défense collective fondé sur l’article 5. C’est un exercice dans le cadre duquel les membres de l’Alliance de l’OTAN se réunissent pour simuler un exercice de défense. Une menace ou une attaque contre un membre de l’Alliance est considérée comme une menace dirigée contre toute l’Alliance; tous les membres de l’Alliance viennent donc à la défense du pays menacé.

(J) Combien de personnes y participeront?

(Lcol) En ce moment, environ 50 000 soldats en provenance de tous les pays membres de l’OTAN se trouvent ici pour participer à TRIDENT JUNCTURE.

(J) En quoi consiste la contribution des Forces armées canadiennes à l’exercice?

(Lcol) Nos Forces canadiennes contribuent environ 2 000 militaires de la Marine, de l’Armée de terre, de l’Aviation et de notre Élément de commandement national, de même qu’une composante de soutien de la force opérationnelle interarmées, à cet exercice.

(J) Dans quelle mesure les Forces armées canadiennes tirent-elles parti de la participation à cet exercice de l’OTAN?

(Lcol) Du point de vue des Forces armées canadiennes, c’est une possibilité exceptionnelle pour le Canada et pour les Forces armées canadiennes de démontrer leur capacité d’intervenir pour appuyer l’OTAN, pour soutenir l’Alliance. C’est aussi pour nous une formidable occasion de collaborer, d’améliorer notre interopérabilité et nos pratiques exemplaires avec les autres pays membres de l’OTAN.

(J) Nous vous remercions vous être entretenu avec nous, Lieutenant‑colonel.

(Lcol) Merci, passez une belle journée!

(M) Équipe Canada a représenté fièrement le Canada lors des Jeux Invictus de 2018, qui ont eu lieu récemment à Sydney, en Australie.

L’équipe a remporté deux médailles d’argent et quatre médailles de bronze au cours de la compétition d’une semaine.

Les 39 membres d’Équipe Canada ont pris part à des épreuves dans 11 disciplines sportives aux côtés de plus de 500 militaires et vétérans malades ou blessés du monde entier.

Les Jeux Invictus mettent en valeur le pouvoir du sport pour inspirer le rétablissement et favoriser la réadaptation. Nous félicitons Équipe Canada pour avoir fait preuve d’un bon esprit sportif et de détermination!

(M) Avant de conclure l’émission, nous tenons à souligner un jalon clé qui a été atteint en ce qui a trait au projet d’approvisionnement relatif à la flotte de navires de combat de surface, à savoir le choix d’un soumissionnaire préféré chargé de concevoir le navire de guerre.

(J) Ces navires de guerre formeront l’ossature de la Marine royale canadienne et ils constitueront l’importante future composante de surface de la force de combat maritime du Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce jalon important, consultez les liens connexes.

(M) C’est tout pour aujourd’hui. Merci beaucoup d’avoir été à l’écoute. Soyez des nôtres lors de la prochaine édition…

(J) … des Nouvelles de l’Équipe de la Défense!


Date de modification :