Soixante secondes avec Serge Cormier, Secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale

Étiquettes : | | |

Transcription

Et il y a tout probablement quelques prises de vues, n’est-ce pas? Si j’ai raison? Oui…

Alors, bonjour. Je suis Serge Cormier, le nouveau secrétaire parlementaire du ministre de la Défense, et je suis ici pour faire le défi 60 secondes. Alors, on y va.

  1. En quoi consiste au juste le travail de secrétaire parlementaire?

Eh bien, le travail de secrétaire parlementaire consiste à épauler le ministre dans les tâches de tous les jours, que ce soit dans la Chambre des communes, que ce soit lors de la période des questions, que ce soit faire des annonces, par exemple, en son nom sur le terrain, que ce soit aider avec la relation que nous avons avec les membres de notre caucus.

Alors, c’est un travail très large et on est justement, encore une fois, là pour épauler le ministre dans son travail de tous les jours.

  1. Qui est votre héros?

Bien, écoutez, je faisais beaucoup de sport aussi dans ma jeunesse, puis j’ai joué au hockey pratiquement toute ma jeunesse et encore à l’âge adulte. Puis moi, mon héros, bien, je pense, comme peut-être bien d’autres Canadiens, bien, c’est Wayne Gretzky.

  1. Comment trouvez-vous travailler étroitement avec le ministre de la Défense nationale?

Bien, écoutez, c’est un honneur pour moi de travailler avec le ministre Sajjan, une personne qui a été dans les Forces armées canadiennes. Alors, ça va me permettre de connaître beaucoup plus rapidement le sujet, ce nouveau sujet pour moi qui est le ministère de la Défense et tout ce qui en découle.

  1. Quelle est votre activité préférée lorsque vous n’êtes pas au bureau?

Bien, mon activité préférée lorsque je suis pas au bureau, c’est passer le plus de temps possible avec ma famille. C’est pas toujours évident. Vous savez qu’on a des emplois du temps qui nous demandent beaucoup de voyagement entre Ottawa et notre circonscription. Mais c’est de passer le plus de temps possible avec ma famille, puis surtout, avec mes deux filles, Arianne et Chloé, que j’aime énormément. C’est à cause d’elles que je fais ce travail-là pour leur futur, pour leur avenir. Alors, je les aime énormément.

Date de modification :