Célébration du centième anniversaire de l’arrivée de militaires canadiens dans la vallée du Rhin

Le 2e Bataillon d’infanterie canadienne traverse le pont à Bonn en 1918.
Le 2e Bataillon d’infanterie canadienne traverse le pont à Bonn. À gauche, le commandant du corps canadien reçoit le salut. Le 12 décembre 1918. Photographe inconnu. Photo tirée du Report of the Ministry: Overseas Military Forces of Canada 1918 (en anglais seulement).

Étiquettes : | |

Par le capitaine Robert C.A. Fisher, É.C., C.D., cmdtA CSO – Europe

Le 12 décembre 2018, exactement 100 ans, jour pour jour, après que les forces militaires canadiennes ont traversé le Rhin pour la première fois, une exposition a été dévoilée au musée de la caserne de Wahn, en Allemagne, afin de souligner l’anniversaire.

En novembre 1918, suivant la signature de l’armistice qui a mis fin à la Première Guerre mondiale, des troupes canadiennes ont été envoyées en Allemagne dans une région située le long du Rhin, près de Cologne. Les premiers Canadiens ont traversé le Rhin le 12 décembre 1918 et sont arrivés au village de Wahnheide. Les troupes canadiennes occupaient une zone entourant l’actuel champ de tir de la caserne de Wahn.

Aujourd’hui, c’est à la base des forces aériennes allemandes (Luftwaffe) située à la caserne de Wahn que se trouve le carrefour de soutien opérationnel (Europe) (CSO – Europe). Le CSO – Europe, qui relève du Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC) est un carrefour de transport multimodal où œuvrent dix personnes. Ses activités sont appuyées par l’état-major et l’infrastructure des forces aériennes allemandes, lesquelles partagent leurs pistes avec l’aéroport international de Cologne-Bonn.

Galerie d'images

  • Des membres du le carrefour de soutien opérationnel (Europe) et des bénévoles du musée militaire de la caserne de Wahn posent devant les panneaux d’exposition qui commémorent l’arrivée des Canadiens à Wahn et dans les environs, il y a 100 ans
  • Le 2e Bataillon d’infanterie canadienne traverse le pont à Bonn en 1918.
  • Carte tirée du Report of the Ministry: Overseas Military Forces of Canada 1918 (en anglais seulement).

Le commandant du CSO – Europe, la lieutenant-colonel Andrea Keeping, s’adresse aux invités durant la cérémonie d’ouverture de l’exposition : « La fin de la guerre constituait un moment important pour les Canadiens. Pour la première fois, le Canada s’est montré comme signataire indépendant de la Grande-Bretagne lors de la signature du Traité de Versailles. »

Elle décrit en quoi la Première Guerre mondiale s’est avérée un moment déterminant dans l’histoire du Canada, et dans quelle mesure le monde a beaucoup changé au cours des cent dernières années. Elle se dit être fière d’être basée à Wahn : « Nous avons le sentiment de faire partie de la communauté ici. Au fil des derniers mois, nous en avons tous appris long sur le rôle joué par le Canada en Allemagne après la Première Guerre mondiale. »

D’après le lieutenant-colonel (à la retraite) Ernst-Wolfgang Hartung, de la Bundeswehr allemande, qui a organisé l’exposition, « après que la guerre a pris fin, les forces militaires canadiennes ont établi leur quartier général à Wahn, en plus d’avoir mis sur pied de plus petits bureaux dans des collectivités avoisinantes. Bien que les Canadiens ne soient restés dans la vallée du Rhin qu’un peu plus d’un mois avant de rentrer en Belgique, les relations nouées entre les anciens ennemis pendant ce temps étaient respectueuses et souvent cordiales. »

Le lieutenant-colonel York Heyde, commandant de base de la caserne des forces aériennes à Wahn, a fait l’éloge de toutes les personnes qui ont mis la main à la préparation de la collection d’histoire militaire du musée de la base pour leur travail et leur dévouement. Par ailleurs, il a accueilli l’ancien pilote de la Luftwaffe, le Lcol (à la retraite) Dr Karl Joachim Mahnke, qui a été l’un des premiers pilotes allemands à s’entraîner au Canada en 1957. Son uniforme, qui a été donné au musée, est orné de l’insigne des pilotes canadiens.

Le 18 janvier 2019, des membres du CSO – Europe ont également saisi l’occasion d’assister à une autre cérémonie qui se déroulait au Stadtmuseum de Bonn et visait à souligner le 100anniversaire de la participation des Canadiens, des Britanniques et des Français à la suite de la guerre dans la vallée du Rhin.

Date de modification :