Henry J. Langdon, pionnier de l’ARC, de l’industrie et du syndicalisme

Une photo en noir et blanc de deux hommes qui regardent un film radiographique à l’aide d’une visionneuse installée au-dessus d’un classeur.
Henry Langdon (à gauche) et Ernie Hunter examinent les résultats d’un examen radiographique en 1957. Les Lignes aériennes Trans-Canada (aujourd'hui Air Canada) ont embauché Henry Langdon en 1945 à titre de mécanicien de moteurs d’avion, après quoi il est devenu vérificateur d’aéronefs pour l’entreprise. PHOTO : L1985-13_018_019_002, collection de photographies de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale, Southern Labor Archives. Special Collections and Archives, Georgia State University

Étiquettes : | | |

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Aviation royale canadienne a fait preuve de grande rigueur dans son recrutement de militaires, comme en témoignent les réalisations de plusieurs Canadiens noirs qui ont servi dans l’ARC pendant la guerre, dont quatre sont devenus avocats après la guerre.

Henry Langdon constitue un autre exemple d’un ancien militaire de l’ARC qui a entretenu un lien avec celle-ci après la guerre. M. Langdon a mené une carrière exceptionnelle dans le domaine de l’entretien dans l’aviation civile.

Lire le reste de l’article . . .

Date de modification :