Un membre de l’ARC honoré par ses enfants à son lieu de sépulture

Étiquettes : |

Par Ryan Melanson, équipe du Trident

Kerry Balcom n’avait que sept ans en 1962 lorsque son père, le sergent Gordon Balcom, a subi une crise cardiaque pendant un déploiement avec l’ARC à Sardaigne, île de la Méditerranée.

À l’époque, sa famille vivait sur une base aérienne en Allemagne et le Sgt Balcom avait été transporté par avion en France, afin de recevoir des soins médicaux. Bien qu’il ait été autorisé à sortir de l’hôpital initialement, il est mort peu de temps après à la suite de complications. Au cours des semaines qui ont suivies, Kerry Balcom et sa sœur Anne Marie Pearle, qui avait 15 ans, ont rapidement quitté la base avec leur mère et, peu après, ils ont quitté l’Allemagne pour se rendre en Angleterre, pays d’origine de leur mère.

Les enfants n’ont pas eu le droit d’assister à l’enterrement de leur père, et même s’ils ont eu la chance de visiter le lieu de sépulture en France avant de rentrer au Canada, ils ont tous les deux éprouvé de la difficulté à vivre le deuil de leur père. « Tout a changé si rapidement, nous avions l’impression de nous trouver dans l’impossibilité de tourner la page, et nous n’avons jamais vraiment pu faire nos adieux. Cela nous a rendus tristes pendant bien des années », explique M. Balcom.

Pendant longtemps, ils souhaitaient revoir la tombe de leur père située dans le village de Choloy-Ménillot, en France, mais pour des raisons financières et à cause d’autres obstacles, leur rêve ne s’est jamais réalisé. M. Balcom a maintenant 64 ans et sa sœur Anne Marie, 72 ans. Il avait l’impression que le voyage en France serait toujours hors de portée.

Cela a changé quand M. Balcom est entré en contact avec l’organisme de bienfaisance Rêve d’une vie Canada en 2017. Il a fait connaître l’histoire de sa famille et, à la suite d’un processus d’entrevue, sa candidature a été retenue par l’organisme qui, chaque année, exauce les vœux enrichissants de Canadiens et de Canadiennes. Rêve d’une vie Canada et son partenaire de parrainage Astellas Pharma Canada ont financé le voyage en France de ce duo frère-sœur l’automne dernier. Là-bas, les deux ont pu visiter le cimetière de l’ARC à Choloy et rendre hommage à leur père, près de 60 ans après son décès.

Selon M. Balcom, l’organisme et son partenaire de parrainage « étaient incroyables, et il est difficile pour nous d’exprimer à quel point nous leur sommes reconnaissants. Ils ont réalisé notre rêve, et nous avons vécu un moment qui a véritablement changé notre vie. »

Les deux ont passé quatre jours dans la région. Ils ont visité le cimetière chaque jour et y ont laissé des souvenirs. De plus, ils ont rencontré de la parenté d’Angleterre et ils ont bien aimé raviver la mémoire de leur père.

Rêve d’une vie Canada met l’accent sur la réalisation des souhaits de Canadiens d’un certain âge, dans le but de créer des expériences significatives et de combattre l’isolement. L’organisme se concentre sur les souhaits qui permettent aux personnes âgées de réaliser le rêve de leur vie, de renouer avec leurs proches, de renouveler et de célébrer une passion, ainsi que de commémorer le service.

M. Balcom affirme être tombé par hasard sur l’organisme de bienfaisance et il ne s’attendait pas à ce que son souhait soit exaucé. C’est pourquoi il encourage les gens à visiter le site Web de l’organisme pour obtenir de plus amples renseignements et, peut-être même présenter leur candidature.

Date de modification :